Ismaël, aujourd’hui tu as 5 ans

Ismaël, aujourd’hui tu as 5 ans.

Comment ces cinq dernières années ont elles pu passer si vite ? Alors que je me souviens encore de tout. Mais vraiment de tout. Comme si seulement quelques mois s’étaient écoulés depuis ta naissance.

 Je me souviens de ce jour où j’ai appris ton existence. C’était par un texto, court et explicite, de ta maman : « Dans moins de cinq mois tu vas avoir un neveu ». Le message était clair, pourtant, milles et unes questions ont traversé mon esprit. J’ai d’abord pensé qu’il s’agissait de mon grand frère qui allait avoir un enfant, puis je me suis rendue à l’évidence, elle m’annonçait qu’elle allait devenir maman. J’étais partagée par la surprise et la joie, et puis, je lui ai finalement répondu : « C’est le plus beau jour de ma vie ».  Pendant ces cinq mois précédents ta naissance, je me suis réjouis à l’idée de devenir tata, c’était le rôle de ma vie. D’ailleurs, je pense que toute la famille s’en réjouissait également : le premier petit fils, le premier neveu, le premier bébé de la famille quoi.

Je me souviens de ce jour où j’ai appris ton arrivée. C’était par un texto qui venait d’un ami : « Ta sœur est en train d’accoucher ». Encore une fois, les questions ont envahi mon esprit. Je me suis demandé pourquoi ce n’était pas ta maman qui m’avait envoyé ce message, est-ce qu’elle allait bien ? est ce que tu allais bien ? Puis, j’ai compris qu’il y avait eu des complications. A l’époque j’étais en stage, à 40km de toi, de vous, je me sentais impuissante. L’inquiétude m’avait alors gagné, j’étais bouleversée, incapable de travailler. J’ai craqué et mon responsable m’a laissé quitter mon poste. J’ai alors rejoins ton papi et nous nous sommes rendus à l’hôpital. Nous étions dans les couloirs du service maternité, tous un peu désorientés, et toujours sans aucune nouvelle de tes parents. Nous ne le savions pas encore, mais tu venais tout juste de voir le jour. Quelques minutes plus tard, ton papa est arrivé, poussant ce petit berceau dans lequel tu étais. Tout s’était finalement bien passé.

Je me souviens de ce jour où je t’ai vu, je n’ai pas su retenir mes larmes. J’étais rassurée, j’étais émue, j’étais heureuse. Depuis ta naissance, tu me combles de bonheur, et souvent je regrette d’avoir si peu de temps à t’accorder. Parfois je m’en veux même, de ne pas mener à bien ce rôle de tata qui me tenait tant à cœur. J’ai hâte que toi, Noam, Inaya et Eden, soyez tous plus grands et plus sages, qu’on joue aux jeux vidéos ensemble, qu’on aille à Disney faire Space Montain, et qu’on fasse des soirées pyjama à la maison. En attendant, je profite de tous ces petits moments qu’on passe ensemble depuis cinq ans.

Car oui aujourd’hui Ismaël tu as déjà cinq ans, cinq ans que tu  voles la vedette à ta tata, cinq ans que vous partagez cette même date d’anniversaire : le 5 février.

Publicités

4 réflexions sur “Ismaël, aujourd’hui tu as 5 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s